Comment charger dans une copropriété ?

Comment charger dans une copropriété ?

Ceux qui vivent en copropriété comme un immeuble d’habitation disposent généralement d’une place de parking en sous-sol/garage commun. Si vous souhaitez charger votre voiture dans une copropriété, mieux vaut bien se préparer car il faut tenir compte des autres copropriétaires. La façon d’aborder cela correctement est très importante, même pour ceux qui ne veulent pas conduire électriquement.

 

L’épée de Damoclès – attention

Depuis l’assouplissement de la législation sur la copropriété, chacun peut installer une borne de recharge au sein de son branchement électrique privé à ses frais (comme vous avez pu le lire dans un article précédent). C’est là que le danger pour la communauté se glisse. Supposons qu’il y ait quelques résidents qui se rechargent parfaitement dans les limites de leur propre capacité de connexion électrique. On pourrait penser qu’il n’y a pas de problème, mais ce n’est pas vrai. Typiquement, Fluvius relie un immeuble d’habitation avec un câble commun et un fusible principal (poignée rouge) qui est ensuite réparti sur les différentes connexions individuelles. En pratique, Fluvius se connecte pour une puissance supérieure à ce qui entre réellement. Cela en soi n’a jamais été un problème, car nous ne consommons jamais ensemble en même temps et n’utilisons pas toujours la capacité maximale connectée. Fluvius appelle cela le coefficient de simultanéité. Parce que nous allons maintenant recharger notre voiture électriquement, la consommation se rapproche et nous allons utiliser davantage notre puissance de pointe. Ainsi, si quelques résidents fournissent une borne de recharge au sein de leur propre connexion, rien ne se passera immédiatement. Mais si 20% des habitants chargeront leur voiture dans la copropriété, leur engin principal individuel ne sautera pas. Mais celle de tout le bâtiment et puis tout le monde est littéralement dans le noir.

 

 

Comment devrait-il être?

Pour éviter le scénario ci-dessus, nous avons quelques recommandations pour fournir une infrastructure de recharge afin que tout reste sous contrôle à long terme. Nous listons quelques recommandations :

  • – Connexion exclusive via le compteur commun. Cela doit généralement être augmenté avec plusieurs voitures électriques, mais vous pouvez ensuite répartir de manière optimale toute la puissance disponible entre tous ceux qui ont connecté leur voiture. Y a-t-il un voisin en vacances ou la batterie est-elle encore pleine ? Ensuite, vous pouvez facilement répartir sa puissance entre les voitures actives.
  • – Pour répartir de manière optimale la puissance entre toutes les bornes de recharge, il est important qu’elles soient toutes de la même marque. Ensuite, ils peuvent techniquement communiquer entre eux pour distribuer le pouvoir. Pour cela nous veillons à ce que toutes les bornes de recharge soient dans un réseau filaire afin qu’elles puissent communiquer.
  • – Un « équilibrage de charge » intelligent doit être placé sur le comptoir général des ascenseurs lorsqu’il y a plusieurs utilisateurs afin de garder la puissance disponible en priorité pour les ascenseurs et l’éclairage. Seul le surplus va aux bornes de recharge.
  • – Pour un agrandissement futur, il est avantageux de prévoir une enseigne électrique suffisamment grande à proximité des places de stationnement. De cette façon, tout le monde peut se connecter à partir de ce point à un coût relativement faible par la suite.
  • – La consommation d’électricité passe par le branchement général et doit être payée mensuellement au syndic par chaque habitant qui l’utilise. Ce processus et cette facturation sont mieux effectués automatiquement. Stroohm a une plate-forme pour cela qui gère tout de manière entièrement automatique.

Vous devez enregistrer tout cela lors d’une assemblée générale et vous mettre d’accord sur le produit et l’installateur qui l’installeront, le géreront et le surveilleront. Un choix important étant donné que cela déterminera la mobilité de tous les résidents dans les années à venir.

A quoi ressemble une telle installation et combien cela coûte-t-il ?

De la première boîte à fusibles au branchement électrique (compteur) il faut repartir avec un câble d’alimentation suffisamment épais jusqu’à une nouvelle boîte à fusibles à placer à proximité des places de parking. De là, chaque place de parking individuelle peut être connectée. Une boîte à fusibles pour 10 places de parking coûte un peu moins de 2 000 €, tandis qu’une pour 16 places de parking coûte 4 500 €. Bien entendu, le coût total dépend des mètres de câble et des options de montage dans les goulottes de câbles existantes ou nouvelles.

Par la suite, chaque propriétaire a la possibilité de connecter sa borne de recharge à partir de cette boîte à fusibles, un montant moyen pour – en tenant compte de 20m de câble soit 1700€ incluant un smart device avec load balancing.

 

Comment divisez-vous les coûts?

Chaque association de copropriétaires a sa situation particulière. Cependant, nous recommandons d’installer une nouvelle boîte à fusibles à proximité des parkings afin de la payer sur le budget général de tous les propriétaires. Cela nécessite une majorité de votes (51%) et les coûts sont limités. Le renforcement du raccordement communal n’est généralement nécessaire qu’à partir du moment où 4 propriétaires souhaitent se recharger électriquement. Supposons que le nombre d’utilisateurs augmente et que vous deviez augmenter le coût, alors les coûts encourus pour l’augmentation sont répartis entre tous les utilisateurs au prorata du nombre de points de recharge qu’ils souhaitent. Si d’autres utilisateurs sont ajoutés à l’avenir, ils paieront les frais supplémentaires nécessaires. Supposons qu’un câble doive être tiré à travers Fluvius pour pouvoir fournir une alimentation supplémentaire, nous vous recommandons de fournir à ce câble un poids suffisant à la fois. La goulotte centrale, où tous les câbles arrivent aux parkings privés individuels, est également fournie par la communauté.

Toute personne souhaitant disposer d’une borne de recharge individuelle pour recharger sa voiture en copropriété, peut se connecter à ses frais à partir du boîtier à fusibles commun.

Le syndic qui gère l’achat d’électricité et règle les factures reçoit ainsi des mensualités de tous les utilisateurs particuliers pour leur consommation individuelle d’électricité. Cela se fait de manière entièrement automatique grâce aux bornes de recharge qui disposent d’un compteur kWh certifié et d’un module de communication afin que toutes les consommations soient soigneusement enregistrées dans le cloud. Tous les propriétaires obtiennent leur facture mensuelle à leur nom ou sur l’entreprise au choix.

 

Que devez-vous faire maintenant?

L’étape 1 consiste à toujours avoir la bonne base juridique et technique, un bon concept sur comment et dans quelles conditions les bornes de recharge peuvent être installées dans votre VME. Pour cela, un document clair doit être rédigé avec toutes les exigences techniques dans le cadre juridique et technique approprié pour se conformer à toutes les législations et réglementations de sécurité. Ce document doit être inclus dans le Règlement d’Ordre Intérieur (RIO) afin que le chargement puisse s’effectuer en toute sécurité sans extinction des feux. Stroohm peut le formater pour votre VME. N’hésitez pas à demander un devis personnalisé via fleet.services@stroohm.be

fleet.services@stroohm.be

 
 
Bart Massin