Placer des bornes de recharge individuellement ou collectivement en copropriété ?

Placer des bornes de recharge individuellement ou collectivement en copropriété ?

Il existe 2 possibilités pour placer une infrastructure de recharge en copropriété : les hommes peuvent choisir de la raccorder derrière le compteur électrique privé, les hommes peuvent choisir un raccordement au compteur communal. Il est préférable de soulever ce point en assemblée générale afin que tous les copropriétaires soient correctement informés des avantages et des conséquences des deux systèmes.

La différence entre la réception individuelle et conjointe

Connexion individuelle

La borne de recharge du propriétaire de l’installation et reliée à son compteur individuel. Le propriétaire est tenu de le signaler au syndic 2 mois avant le début des travaux par lettre recommandée. Il est important ici que les câbles et les tuyaux ne soient placés que dans les parties communes du bâtiment. Les câblages et/ou canalisations ne peuvent donc pas passer sur les parties privatives des autres copropriétaires. De plus, aucun frais supplémentaire tel que, entre autres, des frais supplémentaires/nouveaux compteurs communaux/pour les autres copropriétaires ne pourra être occasionné.
En pratique, cela ne pose généralement aucun problème pour pouvoir effectuer automatiquement rapidement.

Cette approche est également liée, par exemple, au fait que le risque de panne de courant dans l’ensemble du bâtiment est élevé, plusieurs points de charge individuels sont mis en service en même temps. Un nombre limité d’installations individuelles est parfaitement possible dans le cadre de leur propre capacité de raccordement électrique. Cependant, cela pose des problèmes assez rapides pour la puissance disponible en commun. Fluvius similaire en épaisseur au câble d’alimentation commun mais faisant partie de la charge connectée. Typiquement, Fluvius relie un immeuble à appartements avec un câble commun qui est réparti entre les différentes différences individuelles. En pratique, Fluvius utilise des conseils pour une capacité supérieure à celle réellement disponible.

Jusqu’à présent, ce n’était pas un tel problème car la consommation électrique n’était presque jamais utilisée. Or, celui qui opte pour une voiture électrique utilise rapidement 80 à 100 % de sa capacité connectée lors de la recharge.

Une fois la puissance maximale consommée par les utilisateurs individuels, les autres habitants ne peuvent plus installer de borne de recharge par la suite, des problèmes se posent avec l’installation électrique et la puissance disponible de l’immeuble et du parking.

 

Connexion commune

A moyen terme, un raccordement collectif est beaucoup plus intéressant, mais cela ne peut s’appliquer que si une majorité des 2/3 des copropriétaires est d’accord avec cette approche et donc le partage des charges. Les bornes de recharge sont connectées au compteur commun. Les frais d’installation préparatoire dans les parties communes tels que le raccordement général, le câblage à chaque place de parking individuelle, le renforcement éventuel du compteur,… seront répartis entre les propriétaires en fonction de la clé de répartition en fonction de la quote-part de propriété. Si un copropriétaire individuel a besoin d’une installation concrète/raccordement d’un dispositif de charge à la préparation déjà prévue, le coût de celui-ci sera examiné plus en détail individuellement.

De cette façon, les copropriétaires qui n’ont pas encore besoin de leur propre point de recharge ont la possibilité de se connecter facilement aux installations qui ont été réalisées ultérieurement. Les frais d’installation sont alors visualisés individuellement pour chaque copropriétaire.

Toutes les bornes de recharge installées doivent être de la même marque afin qu’elles puissent communiquer entre elles en termes de technologie système afin qu’elles puissent se répartir dynamiquement la puissance entre elles. De cette façon, les coupures de courant sont évitées, la lumière reste allumée pour tout le monde et l’ascenseur et le portail continuent de fonctionner correctement. Via une plateforme de gestion, il est possible que chaque propriétaire soit facturé séparément pour sa consommation sur une base mensuelle. Ceci est pour les utilisateurs privés et professionnels.

 

 

Connexion individuelle

Connexion commune

Avantages

  • Exécution rapide
    Seul impact financier sur ceux qui veulent installer
  • Réduction des coûts par place de parking
  • Les bornes de recharge communiquent pour se répartir la puissance entre elles : les coupures de courant sont évitées
  • Plus de bornes de recharge possibles sans augmenter significativement le compteur commun
  • Possibilité de connecter le point de charge aux installations par la suite
  • Valeur ajoutée lors de la vente

Les inconvénients

  • Coûts potentiellement plus élevés en raison d’une méthode d’installation inefficace
  • Risque élevé de panne de courant lorsque plusieurs points de charge individuels sont utilisés
  • En cas de problème de puissance électrique disponible dans le bâtiment : plus complexe/coûteux ou parfois impossible d’installer des bornes de recharge supplémentaires
  • Si vous ne voulez pas de borne de recharge maintenant : payez quand même les travaux préparatoires
  • Majorité des 2/3 requise par vote à l’Assemblée générale

Et s’il n’y a pas de majorité pour une solution commune ?

Si la majorité des 2/3 n’est pas obtenue pour un système collectif, les installations d’infrastructures de recharge sur le compteur individuel restent possibles.

Dans le cas d’affiliations individuelles, il est recommandé de voter des conditions claires lors de l’assemblée générale qui nécessitent une majorité de 50+1. Celles-ci sont ensuite incluses dans le Règlement d’ordre intérieur. Il est important d’indiquer clairement qui sera responsable des coûts à l’avenir. Par exemple, lorsque des installations individuelles supplémentaires sont réalisées et que cela nécessite une remise à niveau du compteur communal, les premiers copropriétaires ne peuvent être tenus responsables d’éventuels frais à ce moment-là.

De plus, il est recommandé de lister clairement les conditions techniques des installations individuelles afin qu’elles soient compatibles avec un futur système de recharge collective. Cela comprend des éléments tels que : compteur de kWh certifié MID, possibilité de communiquer via OCPP (Open Charge Point Protocol), équilibrage de charge dynamique possible via le système de gestion des bornes de recharge, badge pour identifier le propriétaire/utilisateur, … En bref, c’est comment les systèmes individuels sont prêts, les esprits mûrissent encore pour passer à un système collectif.

 

Pourquoi une étude préalable est-elle nécessaire ?

Une étude préalable est nécessaire pour connaître la puissance future nécessaire et la comparer à la puissance disponible actuelle. Cette étude apporte également des éclaircissements sur les dispositions légales, les exigences en matière de sécurité incendie et un plan d’action recommandé.

Si les montants prédéterminés pour la concurrence qui ont été convenus avec le gestionnaire immobilier sont dépassés, une spécification technique et une analyse des besoins sont nécessaires.

Contactez votre expert Stroohm pour l’élaboration d’une étude préliminaire pour votre VME via VME@stroohm.be

 

Bart Massin